FAQ – Foire Aux Questions

Général

1) Qu’est-ce que le programme WE4F et quels sont ses objectifs ?

Le WE4F est une initiative internationale, conjointe, du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), de l’Union Européenne (UE), du Ministère des Affaires du gouvernement des Pays Bas ainsi que de la Suède par l’intermédiaire de l’Agence Suédoise de Développement et de coopération International (ASDI) et de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID). S’inscrivant dans la continuité des leçons apprises des programmes PAEGC (Powering Agriculture : an Energy Grand Challenge for Development) et SWFF (Securing Water for Food Grand Challenge), le programme WE4F ambitionne de mettre à l’échelle des solutions innovantes dans le domaine de l’eau et l’énergie pour participer à l’augmentation de la production alimentaire et relever ainsi le défi de la sécurité alimentaire.

2) Pourquoi la mise en œuvre d’un programme WE4F en Afrique de l’Ouest ?

Le programme WE4F est structuré autour de plusieurs pôles d’innovation régionaux, notamment en Asie du Sud et Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient/Afrique du Nord, en Afrique de l’Est et en Afrique de l’Ouest. L’Afrique de l’Ouest offre un vivier important d’entreprises qui développent des solutions innovantes, pour une utilisation durable de l’eau et l’énergie, appliquées au secteur agro-alimentaire. Par ailleurs, la population en Afrique de l’Ouest devrait doubler en 2050, ce qui entraînera une augmentation des besoins alimentaires et des pressions sur les ressources. Le programme WE4F en Afrique de l’Ouest cherche donc à soutenir les entreprises qui développent des innovations répondant à ces enjeux. Grâce à l’appel à innovations, 15 entrepreneurs de la sous-région Afrique de l’Ouest vont bénéficier d’un appui technique et commercial pour leur permettre de développer leurs activités et ainsi de contribuer, plus généralement, à l’amélioration de la productivité des petits exploitants agricoles.

Eligibilité

3) Qui peut postuler à l’appel à innovations WE4F en Afrique de l’Ouest ?

Le programme WE4F s’adresse à des petites et moyennes entreprises (PMEs) qui ont une solution innovante, respectueuse du climat et efficiente en eau et/ou énergie, qui contribue à l’amplification de la production alimentaire et corollairement à l’amélioration des revenus des petits exploitants agricoles. Ces innovations ne sont plus au stade de pilote mais doivent être déjà distribuées sur le marché. Elles doivent reposer sur un modèle économique durable et être vendues à un prix socialement acceptable.

Les entreprises ciblées par cet appel à innovations, doivent avoir leur siège installé dans un des neuf pays suivants : le Sénégal, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Niger, le Bénin et le Nigéria, et distribuer leurs solutions dans au moins un des neuf pays cités.

Ces entreprises doivent par ailleurs attester :

  • D’une existence légale (inscription au registre de commerce de leurs pays et registre fiscale) ;
  • D’une présence sur le marché, pour la solution distribuée, depuis au minimum 24 mois (c’est-à-dire que la solution innovante est disponible depuis août 2019) ;
  • D’un minimum de 5 employés ;
  • D’un chiffre d’affaires annuel compris entre 7 900 000 et 197 000 000 FCFA ;

Ces entreprises doivent avoir pour ambition de mettre à l’échelle leurs solutions et d’étendre leurs activités économiques en touchant de nouveaux clients ou de nouvelles zones géographiques.

4) Je suis un entrepreneur et mon activité a démarré il y a plusieurs mois, seulement je suis encore en cours de formalisation de mes statuts (déclaration à la chambre de commerce, déclaration de mes revenus.), puis-je postuler ?

Non vous ne pouvez pas postuler car vous n’avez pas une existence juridique.

5) Je suis en activité depuis deux ans mais je suis enregistré depuis 2020. Est-ce que je suis éligible pour l’appel à innovations ?

Si votre chiffre d’affaires montre que vous disposez d’une clientèle solide et d’un marché depuis au moins deux ans, et si vous êtes enregistré au moment de la demande, vous êtes éligible.

6) Qu’entendez-vous par « la solution proposée par l’entreprise est présente sur le marché depuis au moins 24 mois et dans au moins un des neuf pays » ?

Cela veut dire que la solution proposée par l’entreprise doit être disponible sur le marché depuis au moins août 2019 et dans au moins un des neuf pays concernés par l’appel à innovations. Si votre innovation a été lancée plus tard et/ou qu’elle est distribuée dans un autre pays que les pays cités, votre candidature n’est pas recevable.

7) Quelles sont les années qui doivent présenter un chiffre d’affaires (CA) entre 7 900 000 et 197 000 000 FCFA ?

Ce sont les deux dernières années d’activité de l’entreprise, soit 2019 et 2020, qui doivent présenter un CA annuel situé entre 7 900 000 et 197 000 000 FCFA. Le CA de 2020 sera évalué avec une pondération moins importante compte tenu de la situation internationale due à la COVID.

8) Mon chiffre d’affaires est supérieur à 197 000 000 FCFA, puis-je quand même postuler ?

Si votre chiffre d’affaires est supérieur à 197 000 000 FCFA sur une ou deux des deux dernières années, vous ne pouvez pas postuler.

9) Compte tenu de la COVID, mon CA ne reflète pas réellement mon potentiel, puis-je quand même postuler ?

Bien sûr et nous vous encourageons à le faire. La situation engendrée par la COVID sera prise en compte dans l’évaluation des candidatures !

10) Quel type d’innovations est recherché ?

L’appel à innovations WE4F en Afrique de l’Ouest concerne des solutions respectueuses du climat et innovantes dans le secteur de l’eau et/ou de l’énergie, permettant ainsi de réaliser des économies de ces ressources et de favoriser une utilisation durable de ces dernières tout au long des chaînes de valeur agro-alimentaires (production, transformation, conservation, distribution). Ces solutions peuvent être de différentes natures, à savoir physique, technologique, digitale ou financière. Le programme cible spécifiquement les solutions innovantes qui sont financièrement accessibles, facilement réplicables et utilisables. Ces solutions doivent contribuer in fine à une production alimentaire plus élevée, l’amélioration des conditions de vie et de travail des petits exploitants agricoles, et plus particulièrement aux femmes et aux jeunes, qui sont les utilisateurs finaux, en permettant une augmentation de leurs revenus.

11) Quels problèmes doivent résoudre ces innovations ?

Ces innovations doivent répondre aux défis de la production et de la sécurité alimentaire à travers la fourniture d’un produit ou d’un service permettant l’optimisation des processus et des ressources, tout au long des chaînes de valeur agro-alimentaires. Les innovations recherchées doivent contribuer à la protection de l’environnement et à l’utilisation durable des ressources, et permettre ainsi les gains d’eau et d’énergie ou l’utilisation des énergies renouvelables au niveau des différentes étapes de cette chaine de valeur. Elles doivent également permettre aux petits producteurs d’optimiser leur productivité.

12) Quels sont les statuts légaux recherchés ? Si je suis une association qui veut postuler, est-ce que je peux ?

Les associations ne sont pas éligibles.

13) Je suis un particulier, je peux postuler ?

Oui, si votre entreprise est formalisée et remplit les conditions d’éligibilité, vous pouvez postuler.

14) Pourquoi postuler à l’appel à innovations WE4F Afrique de l’Ouest ??

Les bénéfices offerts par le programme WE4F permettront à des entreprises développant des solutions innovantes (pour l’utilisation durable de l’eau et l’énergie) à des fins de production alimentaire de mettre à l’échelle leurs produits, afin de toucher de nouveaux segments de clientèle, de nouvelles zones géographiques et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Les entrepreneurs sélectionnés feront ainsi partie d’un programme d’accélération et bénéficieront :

  • d’un diagnostic personnalisé, leur permettant d’identifier leurs axes de travail prioritaires afin de booster leur mise à l’échelle ;
  • d’un appui technique de proximité via notre équipe de business développeurs et notre réseau de partenaires hautement qualifiés, dans les domaines suivants : marketing, communication, connaissance des marchés internationaux, renforcement des capacités managériales, administratives et financières, suivi et contrôle des opérations, support juridique, etc. ;
  • d’un soutien pour l’achat d’équipement et de matières premières ;
  • d’opportunités de mises en relation avec d’autres entrepreneurs de la région pour encourager le partage d’expériences ;
  • d’un coaching pour se préparer à la levée de fonds et des évènements de rencontre avec des investisseurs.

La valeur de ces bénéfices se situe entre 22.960.000 et 100.000.000 FCFA en fonction des besoins de chaque entreprise.

15) Une entreprise sélectionnée dans un autre appel à projets/candidatures, a-t-elle le droit de postuler à l’appel à innovations régional WE4F ?

Oui, si l’entreprise répond aux critères d’éligibilité, elle a le droit de postuler à l’appel à innovations régional du projet WE4F. Cependant, elle doit communiquer cette information au programme WE4F pendant le processus de sélection.

16) Concernant les critères d’éligibilité, tous les salariés doivent-ils être employés par la PME ou les salariés du groupe et/ou de ses filiales peuvent-ils être pris en compte pour atteindre le nombre de 5 salariés dans la PME ?

Non, l’entité candidate, c’est-à-dire la filiale basée dans un pays cible doit remplir elle-même tous les critères d’éligibilité et donc compter au minimum 5 employés.

17) Qu’entendez-vous précisément par « l’entreprise doit avoir l’ambition de mettre à l’échelle ses solutions et étendre ses activités commerciales en touchant de nouveaux clients ou de nouvelles zones géographiques » ?

L’appel à innovations WE4F recherche des entreprises avec des produits et/ou des services existants qui ont l’ambition de servir de nouveaux marchés (par exemple, en étendant leurs activités à de nouveaux segments de clients et/ou de nouveaux pays).

18) Par ailleurs, si nous avons commencé à étendre nos activités à un nouveau marché géographique mais que nous n’avons pas complétement pénétré ce marché, cela est-il acceptable ?

Oui, à condition que vous remplissiez tous les critères d’éligibilité.

19) Nous sommes en phase de preuve de concept pour notre produit, est-ce qu’il est prévu des financements pour couvrir certains coûts techniques, de personnel, de marketing ou d’achats de nouveaux équipements dans cet appel à innovations ?

Nous ne finançons pas les preuves de concept pour les produits encore au stade de l’idéation. Cependant, si vous avez un produit/service qui est sur le marché depuis au moins 2 ans, mais que vous êtes en train de développer de nouvelles fonctionnalités et/ou d’explorer de nouveaux canaux de distribution, marchés, etc…notre programme d’accélération est tout à fait pertinent pour vous.

20) Notre produit est déjà sur le marché depuis deux ans mais nous lançons une nouvelle variante du produit et/ou une diffusion à travers de nouveaux canaux, est-ce que cela est admissible pour candidater à l’appel à innovations ?

Oui cela est éligible, si la nouvelle variante est liée au produit existant et que cela vous permet de développer vos activités.

Processus de sélection

21) Quel est le processus de candidature ?

Le processus pour candidater à l’appel à innovations se fera via un questionnaire en ligne (sur la plateforme LezGo).

La candidature ne sera valide que si le candidat :

  • répond aux questions du formulaire de candidature ;
  • joint toutes les pièces demandées (registre de commerce, identité fiscale, plan d’affaires…);
  • certifie l’authenticité des informations renseignés dans le questionnaire ;

Une vidéo explicative, de moins de 3 minutes, de l’entrepreneur sur son entreprise et sa solution innovante proposée est facultative mais permettra aux évaluateurs de mieux comprendre l’innovation.

22) Qu’est-ce qui est explicitement demandé aux candidats à la question 20 du questionnaire sur “ la vision stratégique “ de l’entreprise ?

L’entrepreneur au travers de son plan de développement doit exposer pour les trois (3) prochaines années ses prévisions financières, sa stratégie d’expansion des activités ainsi que sa stratégie de gestion d’entreprise.

23) Quel est le processus de sélection ?

Le processus de sélection comprendra trois (3) étapes clés dont :
  • validation des candidatures : à ce stade, on vérifie la conformité de chaque candidature par rapport aux critères d’éligibilité (voir question numéro 3), le bon remplissage du formulaire et la présence de toutes les pièces jointes. Les candidatures incomplètes ou sans les pièces jointes et documents demandés ne seront pas prises en compte. Pour tout problème à ce niveau, merci de nous contacter au we4f@gfa-group.de
  • la présélection : à ce stade, le premier jury va noter le questionnaire et analyser l’ensemble des pièces jointes, puis procéder à un classement en fonction des notes obtenues
  • la sélection finale : les candidatures retenues à l’issue de la présélection vont être convoquées pour participer à un Bootcamp. A l’issue de ce Bootcamp, les candidats seront évalués sur leur plan d’affaires et sur leur pitch investisseur présenté devant le jury final.

24) De qui sera composé le jury ?

Le jury de présélection sera composé de deux équipes de cinq personnes issues de la GIZ et de GFA.

Le jury de sélection finale sera composé de 9 personnes provenant de structures indépendantes et couvrant les domaines d’expertise suivant : eau, énergie, agro-alimentaire, marketing, finance, investissement, innovations. Les noms des jurés seront communiqués ultérieurement.

25) A la fin du questionnaire, je dois certifier « l’authenticité des informations données », est-ce qu’un audit de mon entreprise sera prévu ?

Les candidats au programme WE4F Afrique de l’Ouest s’engagent à communiquer des informations vraies et vérifiables. Nos partenaires établis dans chaque pays (les incubateurs), sur notre demande, pourront passer vérifier, l’authenticité des informations.

26) Comment ma candidature sera-t-elle évaluée ?

La répartition des points sera faite par catégorie de questions correspondant au tableau ci-dessous :

Profil de l'entreprise Ces questions permettront d'évaluer le profil de l'entreprise (nombre d'employés, localisation géographique des activités) ainsi que le profil de l'entrepreneur (compétences techniques, expériences en gestion d'entreprise) 09
Capacités innovantes Les capacités innovantes de la solution désignent les processus concernés par l'innovation pour répondre aux enjeux d'économie d'eau et d'énergie dans les étapes des chaînes de valeur alimentaires. Dans cette rubrique, l'entrepreneur doit démontrer au travers des questions, la nouveauté proposée à travers son produit, son service ou sa technologie directement mise en œuvre et répondant aux besoins clairement identifiés de l'utilisateur final. 27
Viabilité économique La viabilité économique concerne le modèle économique adopté par l'entreprise en cohérence avec le service ou le produit distribué et afin d'assurer la pérennité des activités. Dans cette rubrique, le candidat précise le fonctionnement de l'entreprise et la stratégie commerciale. 34
Impact L'impact de la solution désignent les retombées (et résultats) environnementales, sociales et économiques de la solution. Il sera explicité dans cette rubrique les mécanismes de la solution pour participer à l'accroissement de la production alimentaire et l'amélioration des conditions de travail des acteurs des chaînes de valeur agro-alimentaires. 30
Score 100

27) Qu’est-ce qui sera demandé dans le « Plan d’affaires » ?

Le plan d’affaires nous permettra d’évaluer la solidité et viabilité économique de votre entreprise. Le plan d’affaires doit inclure tous les éléments classiques d’un plan d’affaires, et notamment une description détaillée de votre produit ou de votre service, une analyse du marché et la situation concurrentielle, une stratégie marketing, une description du processus d’approvisionnement, de production et de livraison, une analyse de la réglementation régissant le secteur d’activités, une analyse financière (bilan annuel, structure financière, compte de résultat prévisionnel, etc.).

28) En ce qui concerne le téléchargement du business model, accepteriez-vous une matrice d’affaires (business model canvas) ?

Votre business model doit être synthétique et tenir sur 4 pages maximum. Il doit comprendre :

  • le dossier commercial (description du produit/services, analyse du marché, analyse de la situation concurrentielle, stratégie marketing) ;
  • le dossier technique (description des équipements existants et à acquérir, description du processus d’approvisionnement, présentation du processus de production ou de livraison de service, réglementation)
  • le dossier financier (estimation du chiffre d’affaires et des charges d’exploitation, cout du projet, schéma de financement, compte de résultat prévisionnel)

Le format du business model est libre, mais doit inclure tous les éléments ci-dessus. Si votre matrice d’affaires reprend tous les éléments attendus, vous pouvez la soumettre. Le business model ne sera pas évalué pendant la pré-sélection. Cependant, il constituera la base de l’évaluation finale et nous vous incitons donc à soumettre un document le plus complet possible.

29) Quel niveau de précision attendez-vous en termes de résultats écrits ?

De manière générale, les réponses formulées doivent être claires, synthétiques et contenir des éléments de réponses concrets permettant de répondre à la question posée.

Mise en oeuvre du programme

30) Quel niveau d’engagement est demandé aux entreprises sélectionnées ?

Les innovateurs sélectionnés devront signer un contrat d’accélération dans lequel ils s’engagent à mettre en œuvre le plan d’accompagnement qui sera élaboré par le WE4F et eux-mêmes. Les innovateurs exécuteront des tâches planifiées qui entrent dans le cadre de l’atteinte des objectifs définis dans le plan d’accompagnement individuel. Des séances de coaching et de renforcement de capacités sont organisées au bénéfice des innovateurs, ainsi que des séances de mise en contact avec les pairs ou avec d’autres partenaires. Les innovateurs devront participer à ces séances et doivent être engagés à la réussite du plan d’accélération dans les délais impartis (au moins 12 mois). Ils seront renforcés sur les outils et méthodes à utiliser pour le suivi des tâches à exécuter ainsi que l’évaluation des progrès.

31) Combien de temps devra être consacré au programme par les entreprises sélectionnées ?

Afin de garantir le succès du programme et l’ancrage des connaissances chez les entreprises, un travail régulier et intense est attendu des candidats sélectionnés. Les entreprises devront ainsi investir un nombre d’heures de travail hebdomadaire, qui sera défini dans le contrat. Lors des réunions bi-hebdomadaires avec leur business développeur attitré, elles feront le point sur leur progrès et difficultés éventuelles. Elles devront également produire de brefs rapports d’avancement tous les mois.

32) Comment se fera l’évaluation des besoins de mon entreprise pour la mise en œuvre d’un accompagnement technique et commercial personnalisé ?

L’évaluation des besoins se fera à travers des sessions individuelles de diagnostic conjoint et d’approfondissement des besoins des innovateurs sélectionnés. Elle se fera en ligne mais aussi en présentiel, lors d’une visite de terrain éventuelle, avec des business développeurs et des experts partenaires. L’innovateur sera placé au cœur de cette évaluation et éclairera/expliquera en profondeur ses besoins. L’analyse des besoins exprimés permettra d’en identifier les causes profondes. Ce sera ainsi la base d’identification des mesures et actions d’accompagnement technique et commercial qui seront consignés dans un plan d’accélération individuel des innovateurs.

33) Quelle est la répartition estimée entre le soutien en nature valorisée et le soutien financier direct ?

Nous ne pouvons nous prononcer sur la répartition estimée entre le soutien en nature valorisée et le soutien financier indirect, car cela sera estimable suite au diagnostic de terrain réalisé post-sélection et adapté aux besoins de chaque entrepreneur sélectionné pour leur permettre une mise à l’échelle de leur solution. Nous rappelons que le projet ne propose pas de soutien financier direct mais un soutien financier indirect comme le recouvrement de certains frais (matières premières, fournisseurs, matériels, personnel).

Support technique

34) Je n’arrive pas à enregistrer ma candidature, que faire ?

Si vous rencontrez des problèmes pour l’enregistrement de votre candidature, merci d’écrire à l’adresse mail  we4f@gfa-group.de

35) Puis-je enregistrer ma candidature si elle est incomplète et la compléter plus tard ?

Il est possible de ne pas renseigner le questionnaire en une seule fois et d’enregistrer sa candidature afin de la compléter ultérieurement. Les candidatures commencées mais non finalisées avant la date limite du mercredi 01 Septembre 2021 à 23h59 GMT ne seront pas prises en compte !

36) J’ai d’autres questions, qui dois-je contacter ?

Envoyez votre question jusqu’au 22 août 23h59 GMT à l’adresse mail we4f@gfa-group.de, et nous publierons des réponses complémentaires sur le site web.